Message de l'évêque

André RivestLa formation : une aventure spirituelle stimulante

Déjà dix ans pour L’Institut de formation théologique et pastorale, une réalisation dont l’Église diocésaine est fière à juste titre et, pour qui l’expérimentent, une aventure conduisant à la découverte de nombreux trésors spirituels.

Historique

La mise en place de L'Institut de formation théologique et pastorale fait suite à un processus prolongé de discernement ecclésial. Depuis les années 2000, les personnes en responsabilité de formation se montraient préoccupées par l'enseignement théologique disponible dans notre diocèse et par la pertinence des programmes pour former les personnes à un service d'Église. En septembre 2003, suite à la recommandation unanime du Conseil presbytéral et du Conseil des agents pastoraux permanents, sur la base d'une étude réalisée par le Service diocésain des ministères, Mgr Jean-Guy Couture, alors évêque du diocèse, a décidé d'ériger une corporation épiscopale ayant pour fins l'enseignement théologique et la formation pastorale.

La mise en place de ce modèle inédit d’un Institut qui allie à la fois l’enseignement théologique et la formation pastorale illustre bien, à mon sens, la détermination et l'ingéniosité des gens d'ici à forger les leviers de développement nécessaires à leur devenir humain et spirituel. Le projet de L'Institut de formation théologique et pastorale a pu voir le jour au Saguenay—Lac-Saint-Jean grâce au dynamisme de la communauté diocésaine qui, s'efforçant de garder le cap sur la Mission, donne le témoignage d'une foi et d'une espérance tenaces.

 Un ministère original dans l’horizon de la Mission

«Avance en eau profonde et jetez vos filets...» (Lc 5,4). Le ministère de formation et d'enseignement qui est confié à L'IFTP prend son sens dans l'horizon de la Mission de toute l’Église. Il s'agit d'un ministère de la Parole plus spécialement consacré au service de l'intelligence spirituelle et du sens de la foi du peuple de Dieu. De même, c'est une certaine audace missionnaire qui amène des personnes à suivre une session, à participer à un ressourcement ou à poursuivre des études universitaires. J'aime voir en tout cela autant de manifestations d'attachement à la Parole du Christ.

Le temps consacré à la lecture, à l'étude et à l'approfondissement des connaissances n'est pas en concurrence avec l'engagement pastoral. C'est un temps nécessaire, une condition essentielle pour laisser retentir en nos cœurs cette Parole vivante à laquelle doivent faire écho notre témoignage de vie et notre manière d'accomplir le service pastoral. Être en situation de formation, c'est déjà être en état de mission, car l'annonce missionnaire n'est pas possible sans l'écoute de la Parole! C'est là une aventure spirituelle originale et stimulante, source de fécondité pastorale. Je vous invite donc à profiter largement des services offerts par L’IFTP, soit l’enseignement théologique, la formation pastorale, les conférences et les autres activités ponctuelles.

† André Rivest
Évêque du diocèse de Chicoutimi